Logo ARS


Ambroisie : attention aux allergies !

Mise à jour septembre 2016

L’ambroisie à feuilles d’armoise (Ambrosia artemisiifolia L.) est une plante invasive annuelle dont le pollen peut être particulièrement allergisant. La région Auvergne-Rhône-Alpes est la région de France la plus touchée par la diffusion de ces pollens. .

Reconnaître l'ambroisie

L'ambroisie à feuille d'armoise fait partie des «mauvaises herbes». Elle est de la même famille que le tournesol. Sa morphologie se transforme au cours de son développement pour donner, au moment de la floraison, un buisson qui peut atteindre plus d'un mètre de haut. L’ambroisie peut être confondue avec l’armoise vulgaire.

Pourtant, ses feuilles sont caractéristiques :
• profondément découpées ;
• vertes sur les 2 faces ;
• sans odeur aromatique (contrairement à l’armoise annuelle).
Sa Tige est plutôt rougeâtre et couverte de poils blancs

Pour en savoir +

Signaler la présence de l'ambroisie

En 2014, l'ARS Rhône-Alpes avec Air Rhône-Alpes, le Réseau national de surveillance aérobiologique et le soutien du conseil régional Rhône-Alpes, a créé une plateforme interactive de signalement de l'ambroisie.
Cette application permet au grand public de signaler la présence de la plante. Chaque signalement est transmis à la commune concernée, qui met en œuvre les actions permettant de l'éliminer.
C’est aussi un outil de gestion permettant de coordonner les actions de lutte de l'ensemble des acteurs. En 2014 ce sont près de 2300 signalements qui ont été réalisés. Cette plateforme est accessible en ligne ou sur mobile via les applications smartphone «Signalement ambroisie» disponibles.

La lutte contre l'ambroisie est l'affaire de tous !

(consulter ici la version 14min du documentaire)

Il faut distinguer la lutte préventive pour empêcher l'apparition de la plante en évitant de laisser des terrains à nu ou en friche (par exemple en mettant en place un couvert végétal), de la lutte curative pour empêcher l'émission de pollens et réduire les stocks de graines dans les sols (en éliminant l'ambroisie quand elle est présente).
> Sur votre propriété : si vous trouvez de l’ambroisie,  il faut l’arracher. 
> Hors de votre propriété et sur un terrain public : quelques plants sont présents : il faut l’arracher.
> Hors de votre propriété et sur un terrain public : s’il y en a beaucoup, il faut signaler  la zone infestée via la plateforme interactive de signalement ambroisie.

Protégez-vous pour l'élimination de l’ambroisie (arrachage notamment) en utilisant du matériel adapté : gants, lunettes et masque lors de la floraison.

Un arrêté préfectoral dans l'ensemble des départements de la région rend obligatoire la destruction de l’ambroisie. Un réseau de référents communaux et intercommunaux est en cours de déploiement. Les gestionnaires de grands linéaires, le monde agricole… sont également engagés dans la lutte contre l’ambroisie.