Logo ARS


Les Unions régionales des professionnels de santé (URPS)

Dans chaque région, une union régionale des professionnels de santé (URPS) rassemble, pour chaque profession, les représentants des professionnels de santé exerçant à titre libéral sous le régime des conventions nationales mentionnées au titre VI du livre 1er du code de la sécurité sociale.
Cette représentation s’exerce par voie d’élection ou de désignation.
Les membres des unions sont élus pour une durée de cinq au scrutin de liste proportionnel à la plus forte moyenne.

Les professions concernées

Dix professions sont concernées par ces unions régionales :

  • les médecins généralistes et spécialistes ;
  • les masseurs-kinésithérapeutes ;
  • les infirmiers ;
  • les chirurgiens dentistes ;
  • les pharmaciens détenteurs d'officine ;
  • les pédicures podologues ;
  • les orthophonistes ;
  • les orthoptistes ;
  • les biologistes responsables ;
  • les sages-femmes.
Les missions des URPS

Les URPS, qui seront réunies dans une fédération régionale, contribuent à l’organisation de l’offre de santé  régionale .

Elles participent notamment :
à la préparation et à la mise en œuvre du projet régional de santé ;
à l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins nécessaire à l’élaboration du schéma régional d’organisation des soins ;
à l’organisation, de l’exercice professionnel, notamment en ce qui concerne la permanence des soins, la continuité des soins et le nouveaux modes d’exercice ;

  • à l’élaboration et à la mise en œuvre des mesures relatives à l’organisation de l’offre de soins sur les territoires et à l’accès aux soins des patients ;
  • à des actions dans le domaine des soins, de la prévention, de la veille sanitaire, de la gestion des crises sanitaires, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeutique ;
  • à la mise en œuvre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens avec les réseaux de santé, centres de santé, maisons de santé et pôles de santé ou de contrats ayant pour objet d’améliorer la qualité et la coordination des soins mentionnés à l’article L. 4135-4 ;
  • au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’information partagés ;
  • à la mise en œuvre du développement professionnel continu.
retour Haut page