Logo ARS


Déclarer une maladie à déclaration obligatoire (MDO)

La surveillance des maladies à déclaration obligatoire (MDO) repose sur la transmission de données entre les médecins et les biologistes, les médecins inspecteurs de santé publique de l'ARS et les épidémiologistes de l'InVS. L'objectif est de détecter et de déclarer les 31 maladies à déclaration obligatoire pour agir et prévenir les risques d'épidémie, mais aussi pour analyser l'évolution dans le temps de ces maladies et adapter les politiques de santé publique aux besoins de la population.

La déclaration se fait généralement en deux temps :

  • un signalement sans délai à l'ARS. Cette procédure d'urgence et d'alerte, qui ne requiert pas de support dédié, permet au médecin inspecteur de santé publique de réagir rapidement et de mettre en place les mesures de prévention individuelle et collective autour des cas, et si besoin de déclencher des investigations pour identifier l'origine de la contamination et agir pour la réduire. Ces investigations peuvent impliquer les Cire(s), l'InVS, les Centres nationaux de référence (CNR), les autres services déconcentrés de l'Etat et le milieu médical en général ;
  • une notification des cas, par le biais de fiches papier. Elle intervient après le signalement et souvent après confirmation du diagnostic. C’est une procédure de transmission de données individuelles par le déclarant : données cliniques, biologiques et socio-démographiques, dans le respect de l’anonymat. La notification a pour objet le suivi épidémiologique des maladies à déclaration obligatoire. Elle permet d'analyser et de suivre l'évolution de ces maladies au sein de la population afin de mieux cibler les actions de prévention locales et nationales

Voir la description détaillée du dispositif des MDO et les versions téléchargeables des fiches de notification sur le site de l'InVS.